logo-mille-plateaux

Travaux publics

Sens interdit
de Windmi Eric Nebie
travaux publics : vendredi 06 mai à 17h30 — chapelle Fromentin — entrée libre

en résidence du 22 avril au au 6 mai à la chapelle Fromentin.

Sens interdit est un espace dans lequel je m’autorise une restructuration du monde, questionne la liberté et le rêve. Étant esseulé et impuissant face à toutes ses atrocités que ce monde m’impose, je m’improvise devin d’un temps afin de créer un espace de rêve où l’équité, la liberté et le partage ne sont pas de vains mots. Nous avons tous des envies de liberté mais nous n’avons pas tous la liberté de vivre cette liberté. Dans cette société d’individualisme arboré d’une tunique communiste, le carnivore broute pour paraitre moins sauvage, l’hyène est déguisée en agneau, le diable en angélique. L’air est lourd, le soleil de l’injustice bat de mille feux sur nos nuques raides. Certains portent dans leur génétique leur carte d’entrée pour le purgatoire. Cela n’émeut guère la cité car l’homme a repris du diable le flambeau. J’ai juste envie de créé un endroit où tout est beau, dans une atmosphère de vibration positive, où l’on plane, où l’on oublie un tant soit peu ce monde qui nous a été imposé. En somme je rêve d’un monde libre.

Performance : Windmi Eric Nebie
Son : Deadbeat
Lumière : Yannick Delval
Regards extérieurs : Anne Kerzerho, DD Dorvillier, Pauline Leboulba, Jennifer Lacey, Myrto Katsiki

Coproduction ICI—Centre chorégraphique national Montpellier Occitanie / Direction Christian Rizzo.

Avec le soutien de la DRAC Occitanie ; Mille Plateaux, CCN de La Rochelle ; l’Institut français Visa pour la création.

Biographie de Windmi Eric Nebie
Née en 1988 en Côte d’Ivoire, Windmi Eric Nebie a été formé à l’école de danse Irène Tassembedo, titulaire d’une licence en lettres modernes option art du spectacle à l’université de Ouagadougou, d’un master II en étude chorégraphique, recherche et représentation au centre chorégraphique national de Montpellier en collaboration avec l’université Paul Valery III de Montpellier…
Il a produit deux œuvres chorégraphiques Obscure clarté qui a remporté le deuxième prix régional de Montpellier, dans le concours danse pour mon CROUS.

Il est danseur et interprète dans Koombibissé et Gold ttc d’Irène Tassembedo. Co-chorégraphe avec la compagnie Saregki dans la pièce De là où je suis. Danseur et interprète dans ATEM(Soufle) avec Nadia Beugré (en collaboration avec le théâtre de Darmstadt en Allemagne). Danseur et interprète dans La guerre des pauvres et Débandade d’Olivia Grandville… 
et Danseur et interprète dans Mer plastique de Tidiane N’diaye.

Lauréat du programme « Visas pour la création 2022 » de l’Institut français, en partenariat avec Mille Plateaux, CCN La Rochelle.