logo-mille-plateaux

Performance

SHOT
du Collectif ÈS
performances — entrée libre

mardi 5 juillet à 18h30 — Parc de Mireuil
mercredi 6 juillet à 18h30 — Place de l’Hôtel de ville
jeudi 7 juillet à 18h30 — RDV devant le Casino

artiste associé en résidence du 4 au 8 juillet à la chapelle Fromentin.

Deux trios de danseurs se rencontrent autour de mêmes consignes de travail et vous livrent à tour de rôle un SHOT, une œuvre extra courte et éphémère résultante de l’utopie de leur rencontre et de leur spontanéité.

« Il faudrait prendre le temps pour créer, pour ne pas produire trop, prendre le temps de diffuser du répertoire. Il y a les pièces comme ça qui tournent des années et qu’il « faut » avoir vu. Comme un bon film. Il y a celles que peu de gens verront, parce que ça ne tourne pas assez. Il y a aussi celles que peu de monde verra parce que c’est comme ça, dans ce contexte, c’est cadeau, c’est seulement pour l’audience qui était là ce jour-là, à cette heure-là. Notre monde est partagé entre ce qui dure et ce qui est éphémère. Des publications sur les réseaux qui restent même quand on ne le voudrait plus, et des stories qui s’effacent pour laisser place à plus actuel encore. Les Shots, pris entre ces deux feux, est un concept ambitieux et utopique d’écriture de créations spontanées pour une série, qu’on espère longue, pérenne, qui traverse le temps, les gens et qui se fasse traverser par différents créateurs et interprètes. Saison après saison. 
Pour sa fabrication, le défi est de rassembler au maximum trois artistes, en un temps extrêmement court de trois jours et réaliser une œuvre éphémère, qui sera donnée à voir qu’une seule fois. Trois personnes qui créent une œuvre ensemble pour la première fois. Une expérience qui est le reflet de ce que nous vivons en création collective : une organisation et un équilibre sont à établir au temps présent et à remettre en question régulièrement. Ça dure mais jamais exactement sous la même forme : ce qui s’immobilise s’abime. Les mêmes ingrédients de base, des humains différents et une recette unique à chaque fois. » Collectif Ès 

Conception : Sidonie Duret, Jeremy Martinez et Emilie Szikora
Interprètes : Joan Vercoutère, Zoé Lecorgne, Magalie Caillet, Joachim Naudet, Thomas Demay, Lynda Hayford.

Le Collectif ÈS

ÈS est une préposition qui signifie en matière de.
Elle est toujours suivie d’un pluriel et donc d’une multiplicité, comme celle qu’ils cherchent dans l’idée du collectif. Prenant la parole comme un groupe où chaque personnalité impliquée est concernée, sans attribution de rôle, chacun porteur de son regard et de son approche ; ils appréhendent la création comme une fabrique collective pour proposer des objets issus d’eux. Faire le pari que tout objet ou acte créatif soit cosigné à trois.
Créer du spectacle vivant, c’est proposer des objets, vus, vécus par des vivants. Ce partage-là, ils le cherchent à leur façon : ils cherchent une intensité physique qui pousse leurs corps à s’engager, à être habités pleinement. Un désir de développer une empathie physique, d’investir des corps qui communiquent et transpirent le plaisir d’être ensemble. Cette recherche est sans cesse alimentée par leurs questionnements autour de la communication, de l’énergie de groupe, de la nécessité pour eux d’un tel fonctionnement et du rôle social qu’il peut jouer. Créer est l’opportunité de se rassembler, d’œuvrer ensemble, de questionner notre rapport à l’autre.
Depuis 2011, Sidonie Duret, Jeremy Martinez et Emilie Szikora co-signent des pièces en s’emparant non sans auto-dérision, des thématiques telles que l’utopie, le désaccord, le plagiat ou l’héritage des références populaires.

www.escollectif.com

Envie de danser ?

Le Collectif ÈS ouvre son échauffement quotidien, de 10h à 12h, du 4 au 8 juillet à la chapelle Fromentin.

Gratuit — tous public
informations : 05 46 00 00 46